Top of the Kiwi Pops: The Veils

The Veils (Creative Commons license: Maryanne Ventrice)Après avoir décerné une médaille de bronze la semaine dernière à Ladyhawke, je continue mon classement des découvertes néo-zélandaises en levant le voile sur… The Veils !

« Waw, un article consacré aux Veils cette semaine, quel bon timing ! », pourront penser certains. C’est vrai, Sun Gangs, le troisième album de la bande à Finn Andrews, est sorti mardi 7 avril, il y a quatre jours donc. Quatre jours au cours desquels j’aurais pu écouter, ré-écouter et – soyons fous – ré-ré-écouter ce nouvel opus des Veils… Eh bien non, je n’en ai pas eu le temps. A vrai dire, je n’en ai pas eu l’envie non plus, puisque je tenais de toute façon à vous présenter The Runaway Found, le premier album du groupe, qui remonte à 2004.

Ce premier album « était douloureusement autobiographique et très préoccupé par la perte », se souvenait Finn Andrews lors d’une interview donnée en 2007, à l’occasion de la sortie de Nux Vomica, leur deuxième CD. Vous voilà prévenus, The Runaway Found n’est pas une partie de rigolade. La voix fragile et déchirante du chanteur y est en harmonie avec des paroles qui elles aussi évoquent le chagrin, la solitude, la mort, la guerre et l’amour… forcément déçu. Pour autant, un certain bonheur se dégage de ces dix morceaux : un « bonheur d’être triste », pour reprendre les mots de Victor Hugo dans sa superbe définition de la mélancolie. Du bonheur, voilà tout ce que je vous souhaite à l’écoute de cet album !

Pochette "The Runaway Found", The Veils

Parmi ses influences, Finn Andrews cite Tom Waits, Patti Smith, David Bowie, Leonard Cohen, Jeff Buckley ou encore Bob Dylan. Personnellement, si j’avais eu à deviner les ingrédients de The Runaway Found, j’aurais plutôt mentionné du Coldplay, du Radiohead, du Oasis, du Muse et des pincées de Strokes, de U2 et même de Babyshambles !

  • Du Coldplay, pour cette ambiance quasi-spatiale et ce rythme planant dans Talk Down The Girl, et pour ces guitares si particulières que l’on retrouve aussi dans le magnifique The Leavers Dance
  • Du Radiohead, pour ce même The Leavers Dance avec ses airs de No Surprises, mais avant tout pour l’éblouissant Guiding Light
  • Du Oasis, pour More Heat Than Light, dont les frères Gallagher – surtout Liam – semblent s’être très fortement inspirés pour écrire et chanter The Shock of the Lightning… (Écoutez, la ressemblance est vraiment impressionnante !) Noel Gallagher, lui, est plutôt à retrouver en train de nous chuchoter un Don’t Look Back in Anger dans Talk Down The Girl
  • Du Muse, forcément, pour ce côté mélancolique tout au long de l’album…
  • Mais aussi du Strokes (The Wild Son des Néo-Zélandais rappelle par moment le refrain de The End Has No End des New-Yorkais), du U2 (sur l’intro de Guiding Light) et du Babyshambles (The Tide That Left And Never Came Back évoquera aux amateurs de Pete Doherty le célèbre You Talk) !

Lancez-vous, laissez-vous séduire par ces mélodies, reposez-vous sur ces rythmiques coulantes, dansez un slow sur le quasi-symphonique Lavinia et, vous aussi, succombez à la mélancolie de The Runaway Found ! Et comme d’habitude, laissez moi des commentaires pour partager vos impressions et lancer des discussions enflamées ! Merci ! :)

Avis aux amateurs, les Veils seront de passage à La Maroquinerie, à Paris, le mercredi 29 avril prochain. Leur seule date en France, à ne pas manquer donc !

En attendant, voici le clip de Calliope, extrait du deuxième album des Veils. Enjoy!

Enfin, petit message personnel pour souhaiter un bon anniversaire à Blandine, future expatriée en Nouvelle-Zélande elle aussi… Happy birthday! ;)

7 réponses à “Top of the Kiwi Pops: The Veils

  1. Pour une fois tu ne me fais rien découvrir Yann, j’ai l’album chez moi^^
    Ma préférée c’est « Not Yet » mais celle là n’est pas mal !

  2. Ahah, ça montre au moins que tu as des CD sympas chez toi ! :)
    Je n’ai pas encore beaucoup écouté Nux Vomica, le côté « déchirant » y est sans doute moins fort mais c’est un très bon album aussi, idéal pour bosser je trouve ! Il faut savoir qu’à part Finn Andrews, les musiciens qui composent le groupe sur les deux derniers albums ne sont pas les mêmes que sur le premier, d’où un son un peu différent.
    Toujours dans mon trip « chansons qui se ressemblent », je suis d’ailleurs en train d’écouter Nux Vomica, et le morceau « One Night on Earth » a des sonorités qui me font penser à Arcade Fire, avec les violons notamment… Souvenirs des Vieilles Charrues ! ;)

  3. Merci pour ce coup de projecteur ! La musique est sympa, j’ai ajouté à mes favoris deezer pour tester un peu plus :p
    Dommage que je ne puisse pas mercredi 29
    En tout cas, « The wild son » m’intrigue, impression de déjà-entendu !

  4. Merci pour ton commentaire Clément, sois le bienvenue ici ! N’hésite pas à repasser si tu trouves d’où te vient cette « impression de déjà-entendu », ce serait très intéressant !
    Quant au concert du 29, je suis passé à la Fnac tout à l’heure, et il reste encore des places… Résisterez-vous à la tentation ? ;)

  5. Simon Elliot

    Super idee de jeter un oeil sur la musique neo-zelandaise Yann! Pour ma part, je pense que les groupes suivants figurent parmi les incontournables de la musique kiwi:

    – Split Enz
    – Crowded House (notamment l’album ‘Recurring Dream’)
    – Dave Dobbyn
    – The Exponents
    – The Datsuns
    – The Flight of the Conchords (mais c’est plutot de la comedie musicale)
    – Fat Freddy’s Drop
    – Shihad
    – Opshop
    – Bic Runga
    – Salmonella Dub
    – Supergroove

  6. Merci Simon pour cette liste, surtout que la plupart de ces groupes me sont encore inconnus !
    J’en profite pour préciser que le petit top 3 que je fais ce mois-ci n’a rien de très « scientifique », j’ai juste eu envie de partager les découvertes intéressantes que j’ai pu faire en matière musicale depuis la fin de l’année dernière ; il ne faut en aucun cas y voir un classement des meilleurs groupes NZ, car je suis loin d’avoir écouté tous les groupes du pays…
    Le vainqueur sera couronné samedi en tout cas… et figure dans la liste de Simon ! :)

  7. Pingback: Top of the Kiwi Pops: Bic Runga « A la rencontre de la Nouvelle-Zélande…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s